Connexion

Connexion au compte

Pseudo *
Mot de passe *
Se souvenir de moi

Banniere residence

La 34ème Fête du livre aura lieu du 31/01 au 4/02/2018

2015 : Charlotte Erlih

charlotte erlihNormalienne et agrégée de Lettres modernes, Charlotte Erlih a enseigné les Arts du spectacle à l'Université de Nanterre, avant de se consacrer à l'écriture et à la réalisation.
Elle a tant aimé Saint-Paul et ses alentours, en hiver, lors de ses venues en 2014 et 2015 qu'elle a souhaité profiter de la résidence d'auteur.
Et nous l'accueillons avec plaisir!

Le Projet de la résidence : 

"Lors de la résidence à Saint-Paul-Trois-Châteaux, je propose d'orienter les ateliers d'écriture sur la question du passage de la réalité à la fiction. Que peut-on conserver du réel dans un roman ou une nouvelle ? Jusqu'à quel point s'en inspire-t-on ? A quel moment l'imagination et la construction narrative interviennent-elles, nécessitant une réorganisation et donc une transformation de la réalité ?
Ces problématiques constituent une grande partie de mon travail d'élaboration. Je m'inspire fréquemment d'éléments du réel pour les transformer ensuite en fiction. C'est ce que je m'apprête à nouveau à faire dans le roman jeunesse que j'envisage d'écrire au cours de ma résidence.

Dans ce récit, je voudrais m'intéresser à la question de la justice (entendue au sens large de la police et des tribunaux), et plus spécifiquement au rapport que les adolescents entretiennent avec elle. Quelle vision en ont-ils ? Comment sont-ils traités quand ils ont affaire à elle ? Qu'en comprennent-ils ? De quelles armes disposent-ils pour se défendre, ou même tout simplement pour se faire entendre ? Qu'en savent-ils ?

Pour incarner ces thématiques, j'envisage de mettre en scène une adolescente d'une quinzaine d'années, dont le beau-père, violemment agressé, se retrouve à l'hôpital entre la vie et la mort. Vingt-quatre heures après les faits, la jeune fille est appelée au commissariat pour être entendue dans le cadre de l'enquête. En chemin, sa mère, qui doit être elle aussi interrogée par la police, lui suggère de raconter une version des faits dont elle sait qu'elle diffère pourtant légèrement de la réalité.
L'adolescente, en état de choc, ne cherche pas à comprendre les motivations de sa mère. Elle lui obéit sans réfléchir et délivre un faux témoignage.
Cependant, à mesure que les heures passent, le doute la gagne. L'angoisse quant à l'état de santé de son beau-père la bouleverse. Progressivement, elle se rend compte que sa mère l'a manipulée. Décidant de mener l'enquête de son côté, elle finit par comprendre que celle-ci est à l'origine de l'agression de son compagnon.
Pour l'adolescente, découvrir la vérité est un calvaire et la plonge dans un dilemme terrible. Que doit-elle faire ? Dénoncer sa mère, ou rendre justice à son beau-père ? Sauver sa mère et devenir sa complice, ou devenir la traîtresse de la famille ? A qui doit-elle être loyale ? Sa mère naturelle, ou son beau-père, qui d'un point de vue génétique et légal n'est rien pour elle, mais dont elle va réaliser au cours du récit combien il compte pour elle ?

Ainsi, ce qui m'intéresse de développer dans ce récit, c'est aussi la question des différences entre les liens naturels et les liens éducationnels.
Qu'est-ce qui prime pour un enfant : les êtres qui lui donnent la vie, ou ceux qui l'élèvent et l'aiment, sans forcément avoir de lien du sang avec lui ? Par rapport à qui se définit-il, se construit-il ? Envers qui doit-il ou devrait-il se montrer fidèle en priorité ? Comment peut-il encore y arriver lorsque ses parents se révèlent être des criminels ?"

Charlotte Erlih

Le programme de la résidence :

Vendredis 3 avril, 10 avril, lundi 27 avril, mercredi 6 mai et lundi 1er juin  : Ateliers collège-lycée à Nyons.

Jeudi 9 avril, mardi 28 avril, lundi 11 mai, jeudi 4 juin et lundi 15 juin : Ateliers collège à Pierrelatte.

Samedi 9 mai, de 15h à 18h : Atelier d'écriture tout public dans les caves de Nikos Stathis à Saint-Restitut (5 euros - sur inscription à partir du 19 mars au 04-75-04-51-42).

Samedi 9 mai, à 18h : Vernissage de l'exposition de Charlotte Erlih "Etapes de créations" (titre provisoire) - Caves de Nikos Stathis, Rue de la Sérénité, Saint-Restitut.

Du 9 mai au 7 juin, du mardi au dimanche de 15h à 19h et sur RDV : "Etapes de créations" (titre provisoire) - Caves de Nikos Stathis, rue de la Sérénité, Saint-Restitut (04-75-04-54-15).

Jeudi 28 mai, à 18h30, médiathèque municipale de Saint-Paul-Trois-Châteaux :

"Du texte au film" (Texte provisoire)
Rencontre avec Charlotte Erlih.
La soirée débutera par une lecture de la nouvelle "Le critérium du premier jour" de Maylis de Kerangal par Charlotte Erlih, puis sera suivie par la projection du court-métrage qu'a réalisé Charlotte Erlih à partir de la nouvelle Un débat clôturera la soirée.

Dimanche 7 juin, à 11h : Finissage de l'exposition "Etapes de créations" (titre provisoire).
Caves de Nikos Stathis, à Saint-Restitut. Suivi d'un apéritif.

Photo pour site

 

Inscription newsletter

Vous souhaitez recevoir des informations sur la Fête du livre (programmes, newsletter)

picto residence-2

picto-coups-de-coeur-3

picto enigme2

FacebookTwitterYoutube

picto sou-ecole2